Couples heureux : bien être dans le couple

Le bien-être dans un couple dépend de la quantité d’interactions positives!

 

Gottman, spécialiste américain des relations de couple, a montré que, dans un couple, s’il y avait autant d’interactions positives que négatives, le couple percevait la relation comme négative.

Statistiquement,  les couples heureux ont 5 à 6 interactions positives pour une interaction négative et ce quelque soit le contexte!

clé

 

C’est un des secrets de fonctionnement des couples heureux.

 

 

Les couples heureux ne sont pas plus intelligents, plus riches ou plus psychologues que les autres, mais, dans leur vie quotidienne, ils sont parvenus à établir une dynamique qui empêche leurs pensées ou sentiments négatifs à l’égard de l’autre d’éradiquer leurs pensées ou leurs sentiments positifs. – Rébecca Shankland

 

Amitié et proximité dans le couple

Les relations heureuses sont fondées sur une profonde amitié c’est à dire un respect mutuel, un intérêt pour l’autre et le plaisir d’être ensemble.

La relation de couple durable se développe sur la base d’une attention portée à l’autre (à ce qu’il apprécie, ses valeurs, ses préoccupations, ses buts… ) et à la représentation positive que l’on se fait de l’autre.

couple heureux

 

Les recherches montrent, par exemple, que les couples heureux :

  • ne se quittent pas le matin sans connaître un événement de la journée de l’autre ;
  • ont un échange déstressant ensemble à la fin de chaque journée ;
  • prennent au moins cinq minutes par jour être en contact physiquement ;
  • pratiquent au moins une activité en commun dans la semaine…

 

Résolution des problèmes

Principalement, il existe deux types de source de conflit dans le couple:

  • les sources permanentes (différences de valeurs, de croyances…)
  • les sources solubles (problèmes d’horaires de travail, de coucher, de répartition des tâches…).

Il convient donc d’adapter les stratégies de résolution de problèmes selon le type de conflit.

couple11

Les spécialistes de la relation du couple ont constaté que la plupart des difficultés durables au sein des couples ne portent pas sur des problèmes solubles, mais sur des blocages en lien avec des convictions ou des valeurs (ex : conviction politique divergente)

Il ne s’agit pas d’un conflit à proprement parler, mais d’une différence qui peut être comprise et acceptée, mais pas modifiée.

👉La communication et le couple

C’est lorsqu’il n’est pas possible de s’écouter, de s’entendre et de respecter le point de vue de l’autre, qu’on aboutit à un blocage où chacun essaie de convaincre l’autre.

Ça peut aller jusqu’à l’arrêt du dialogue au sujet des questions sensibles, ou bien un des deux tente d’enfouir ses convictions pour préserver le couple. Très mauvaise option à terme… 😢

Les couples dits « heureux » sont ceux qui parviennent à maintenir le dialogue malgré les différences.

Cela se fait avec d’autant plus de facilité qu’il existe des temps de discussion possibles.

 

 

Céline BARRAU Psycho-praticienne , Formatrice. Thérapeute de couple certifiée RE®

celine barrau

sur RDV du lundi au samedi , Consultations Skype

STAGES  et GROUPE D’ENTRAINEMENT  Méthode RE®

 

Pour me suivre et recevoir mes meilleures astuces et infos cliquer ICI

Si cet article vous a plus partagez le!😉

couples amoureux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources : La psychologie positive – 2e éd. (Psychologie sociale) de Rébecca Shankland (éditions Dunod), apprendreaeduquer.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *