L’empathie rend heureux!

L’empathie c’est quoi?

Elle peut se définir comme la capacité à se mettre un instant à la place de l’autre, à percevoir ce que l’autre ressent.

L’empathie permet une plus grande compréhension et un profond respect des perceptions, des sentiments, des croyances, des désirs de l’autre.

« L’empathie est une qualité d’écoute et de présence à l’autre, à ses sentiments et à ses besoins, sans vouloir l’amener quelque part et sans souvenir du passé. » M Rosenberg

Créer une relation empathique, construit le respect et la confiance.

Quand une personne se sent entendue et comprise ses défenses s’abaissent et il est alors plus facile de dialoguer et de chercher des solutions respectueuses de chacun.

L’empathie aide la personne qui est écoutée à s’adoucir, se calmer… et on peut même être d’accord sur le fait qu’on est pas d’accord!!

empathie communiquer

 

ça c’est moi, ça c’est toi!

Il ne suffit pas de ressentir l’émotion de l’autre pour parler d’empathie. La personne doit être capable de faire la distinction entre ses propres émotions et celles d’autrui.

Pour cela, il est nécessaire d’avoir la connaissance de la source de l’émotion et de prendre la perspective de l’autre.

En ce qui concerne la prise de perspective de l’autre, l’idée est de mettre entre parenthèse son propre point de vue.

Plus facile à dire qu’à faire je vous l’accorde! ça s’apprend.

Quelques pistes pour « AUGMENTER » SON EMPATHIE…

Se mettre entre parenthèse :

Il est important d’oublier ses propres principes, ses jugements, ses valeurs, ses croyances et tout ce qui peut limiter la compréhension de l’autre pour avoir réellement de l’empathie.

Apprendre à écouter « vraiment » :

Écouter sans interrompre l’autre et lui poser les questions sur sa perception du monde ou de la situation permet de mieux le connaître.

écouter est un art

Mieux connaître les émotions :

Chaque émotion peut susciter un manque et une réaction différente d’un individu à un autre.

Développer son sens de l’observation :

Observer les gestes, l’attitude, concentrer toute son attention sur l’autre… et sur le non verbal.

Rester à sa place :

Hors jugement… quand j’entends une situation je ne donne pas mon avis. Avoir conscience de notre tendance à juger ce que l’autre raconte… le garder pour soi.

Développer sa curiosité, son intuition :

En vous intéressant aux autres, et même aux personnes dont vous ne connaissez rien et aux personnes en dehors de votre cercle social.

Cela peut aussi être des inconnus avec lesquels vous prenez le bus ou que vous croisez dans la rue…

L’EMPATHIE REND HEUREUX!

Dans cette courte vidéo, Catherine Gueguen nous encourage à développer notre empathie pour mieux communiquer mais surtout …pour être plus heureux.

Le bonheur comme argument final !🙂

A bientôt…

Céline BARRAU,  Coach, Praticienne certifiée RE

S’inscrire aux Ateliers Améliorer ses relations

 

empathie

 

 

Une réflexion au sujet de « L’empathie rend heureux! »

  1. Customwriting

    Nicht nur Nazis lassen Empathie vermissen, es gibt leider viel zu viele Menschen auf der Welt, die auf Grund mangelnder Empathie andere Menschen vor die Hunde gehen lassen. Nur weil ich nicht am lautesten schreie, heißt das noch lange nicht das ich nicht wehrhaft bin. Ja ich habe immer versucht Dinge und Auseinandersetzungen ruhig zu lösen, gelungen ist mir das bestimmt nicht immer. Ich bin beruflich bedingt oft am Rande von Demos tätig,da muss ich mich schon auch laut durchsetzen. Was ich da bei Aufeinandertreffen von linken und rechten teilweise gesehen habe, erschreckt mich schon. Mit welchem teilweise Hassverzertem Gesicht sich da gegenseitig angeschrien wurde, furchtbar. Das Demos gegen Extremismus jeder Art auch anders laufen können, da gibt es viele tolle Beispiele. Ich war in meinem Leben schon manches Mal gefährlichen Situationen ausgesetzt und sicher ging es manchmal auch nur mit schreien um eine Situation zu entschärfen. Aber Solidarität mit Menschen die Gewalt ausüben um politische Meinungen zu vertreten werde ich nie haben.

    Répondre

Laisser un commentaire