Procrastiner… (à lire maintenant! pas demain)

Procrastiner?

C’est une pratique qui consiste à remettre à plus tard certaines actions, sur lesquelles nous aurions intérêt à nous concentrer particulièrement et, en général, au bénéfice d’une action plus agréable ou plus confortable.

Résultat de recherche d'images pour "procrastiner"

C’est un mode de fonctionnement répandu, quel que soit le sujet, et nos ancêtres latins en parlaient déjà…! (du latin pro, qui signifie « en avant » et crastinus qui signifie « du lendemain »).

C’est une habitude de fonctionnement!

Vaincre la procrastination

S’engager

Partager son projet, son objectif, ses actions avec les autres : un collègue, un ami, un membre de la famille… S’engager en annonçant ce que nous allons faire.

On peut aussi éventuellement demander à ces personnes de vérifier nos avancements…

Passer en mode « urgence »

Se fixer soi-même un délai impératif à ne pas dépasser.Résultat de recherche d'images pour "urgence"

Faire des listes

Lister les petites actions identifiées comme nécessaire à l’atteinte de chacune des étapes de notre objectif.

Identifier des actions concrètes et gérables pour rendre notre plan plus concret et éviter le sentiment d’accablement sous le poids du travail.

Écrire cette liste sur un papier aide à organiser ses pensées. Planifier chaque action de façon réaliste sur une base quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle…

Résultat de recherche d'images pour "procrastiner"

S’y mettre…

Dans son livre « Choisir sa vie », Tal Ben-Shahar, expert en psychologie positive, nous donne une astuce pour éviter de remettre à plus tard ce que nous avons à faire.

J’ai testé et ça fonctionne ! 🙂

Résultat de recherche d'images pour "choisir sa vie"

Cette astuce est simple et efficace dans la mesure où elle « trompe » le cerveau qui a tendance à éviter les tâches qui nous semblent ennuyeuses.

Il suffit de se dire :

« Je m’y mets pendant 5 minutes »

Résultat de recherche d'images pour "5 minutes"

5 minutes, c’est le seuil d’acceptabilité.

Pour 5 minutes, nous pouvons effectivement commencer un dossier ou ranger notre bureau, ou encore faire quelques exercices physiques … Une fois lancé, nous continuerons à agir pour parvenir à terminer ce que nous avons entamé sans y penser.

La mise en mouvement est essentielle pour calmer le mental! 🙂

Suivre une thérapie brève

Pour mettre en place un programme comportemental dit de « résolution de problèmes » et ainsi réapprendre à organiser ses actes quotidiens.

Par exemple, tout simplement, fragmenter ses objectifs : on passe de « ranger son appartement» à « ranger d’abord la cuisine, et d’abord le placard de la cuisine »….

« Ce programme de relance de l’action peut s’associr à une thérapie cognitive, destinée à clarifier de quoi la personne a peur (jugement des autres sur ses erreurs ? impression qu’il faut toujours faire parfait ?)… » Christophe André

 

Céline BARRAU Coaching et thérapies brèves

Coaching et formation à La Garde (83130)  et à distance

procrastiner

Laisser un commentaire