L’intelligence du cœur

L’intelligence émotionnelle?

C’est surprenant!

Le concept « d’intelligence émotionnelle » peut sembler surprenant car il mêle deux notions habituellement opposables!

L’intelligence qui désigne la capacité de raisonnement et d’analyse et l’émotion qui représente les réactions spécifiques de notre organisme difficilement contrôlables et qui s’expriment suite à un événement bien précis ou dans certaines situations.

Qu’est ce que c’est?

C’est un concept relativement récent (années 1970), une forme d’intelligence. C’est l’émotion intelligente!

« L’intelligence émotionnelle est un cocktail de conscience et de contrôle de soi, de motivation, d’empathie, d’ouverture d’esprit, de tact et de diplomatie. C’est «l’autre façon d’être bon», la vertu principale des « gagnants de demain »! »

Il existe différents modèles.

Intelligence emotionnelle 1997 Mayer Salovey

 « La capacité à percevoir l’émotion, à intégrer pour faciliter la pensée, à comprendre les émotions et à les maîtriser afin de favoriser l’épanouissement personnel  »

L’intelligence émotionnelle peut se définir par:

  • La compréhension de ses émotions
  • La maîtrise de ses émotions et de ses impulsions
  • La compréhension des émotions d’autrui et la façon d’y réagir
  • L’inspiration et l’influence sur les autres
  • Le développement des émotions et la gestion des conflits.

L’intelligence émotionnelle c’est celle du cœur.

Elle permet d’identifier et gérer ses émotions pour les utiliser positivement.

Pouvoir développer son intelligence émotionnelle, c’est maintenir un équilibre émotionnel, être empathique et entretenir des relations harmonieuses avec les autres, savoir se motiver et faire preuve de persévérance malgré les difficultés à affronter.

A quoi ça sert?

Sorte de clé du « savoir être », l’intelligence du cœur permet de se comprendre soi même et de mieux comprendre les autres.

Les émotions et sentiments repérés sont pris en compte et une attitude adaptée se met en place.

Une réponse appropriée à la situation présente peut alors être élaborée grâce à notre « intelligence émotionnelle ».

Pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de « l’Intelligence du cœur » d’Isabelle Filliozat : intelligence du coeur

Ça s’apprend!

L’intelligence émotionnelle peut être développée et entraînée, comme n’importe quelle autre capacité. Il est possible de l’améliorer par la formation ou la thérapie

Les compétences émotionnelles ne sont pas des talents innés, mais plutôt des capacités apprises que nous avons à développer.

Un exemple d’outil d’intelligence émotionnelle  :

La roue des émotions en téléchargement gratuit pour impression :

La roue des émotions (apprendreaeduquer.fr)

Pour Isabelle Filliozat, une des clés de l’apprentissage des émotions est la parole de l’adulte,
une autre est l’écoute de la parole de l’enfant.

intelligence emotion

Les parents ont leur rôle à jouer, en servant d’abord de modèle, en osant exprimer et parler de leurs émotions, en développant une relation harmonieuse avec leur enfant, mais aussi en l’aidant à identifier et exprimer ses émotions.

Quelques infos et éléments sur les émotions :

  • Les émotions ne sont ni positives, ni négatives, elles sont agréables ou désagréables
  • Elles sont toutes utiles
  • Il est important de les écouter et de les exprimer
  • Elles sont d’excellentes conseillères (les observer avant toute prise de décision)
  • Se poser la question : à quel endroit de mon corps ça se passe ?
  • S’interroger sur l’intensité, noter (de 0 à 10)
  • Derrière chaque émotion se cache un besoin.
  • L’émotion est une énergie en mouvement : si elle n’a pas de place, elle va faire pression contre ce qui la réprime (respirer profondément et l’accueillir, sans la juger!)

  • Les larmes sont (aussi) un moyen de diminuer le stress
  • Les émotions se vivent dans le corps
  • Les émotions durent quelques secondes
  • Verbaliser le ressenti permet d’en réduire l’intensité ( « je me sens triste », « je suis en colère »…)
  • Nier une émotion est inutile, elle s’exprimera, avec plus d’intensité, plus tard
  • L’accueil et la reconnaissance des émotions permet de renforcer l’estime de soi et la confiance en soi
  • Les émotions nous aident à identifier nos besoins et à les satisfaire
  • Les émotions sont contagieuses
  • le maître-mot pour aider à la gestion des émotions est l’empathie (qui passe par l’écoute et la bienveillance…)

Atelier gestion et accueil des émotions

 Céline BARRAU, Coaching et thérapies brèves

Sur RDV du lundi au vendredi, et par Skype!

deviensquitues-var.com

 

 

Laisser un commentaire